Accueil/SYNO/Personnaliser le FAVICON de DSM

Personnaliser le FAVICON de DSM

Indice NDT

(N)iveau requis: utilisateur à expert.
(D)ifficulté : Simple, Moyenne, Complexe.
(T)emps estimé pour faire.

Utilisateur Technicien Expert
Niveau
Simple Moyenne Complexe
Difficulté
– d’une heure + de 5 heures 12 heures et +
Temps

OcM

Objectif de l’article.
Contexte de la réalisation.
Modalité de l’éxécution.

Changer le favicon de DSM

NAS Synology DSM 6 minima

Marche à suivre

Favicon est l’image qui est affichée en barre de fenêtre et/ou sur la partie d’un onglet du navigateur. Il apparaît aussi dans les signets/ favoris mémorisés, pour un site Internet.

Par défaut les favicons sont toujours de différentes tailles / résolutions selon le périphérique utilisé et la capacité à afficher des images avec détails et grandeurs selon l’écran concerné.

Les favicons sont des images type PNG  et une de type ICO. Par défaut l’image sous DSM6 du favicon est la suivante :

Fichier Image
favicon.ico
icon_dsm.png
icon_dsm_16.png
icon_dsm_32.png
icon_dsm_48.png
icon_dsm_64.png
icon_dsm_96.png

Les différents fichiers, leurs résolutions, noms, poids et localisations.

Nom de fichier Type Larg.1 Haut.1 Résol.2 Poids Localisation
favicon.ico ICO 48 48 72 16 Ko /usr/syno/synoman/webman/
icon_dsm.png PNG 32 32 72 1 Ko /usr/syno/synoman/webman/resources/images/
icon_dsm_16.png 16 16 1 Ko
icon_dsm_32.png 32 32 1 Ko
icon_dsm_48.png 48 48 2 Ko
icon_dsm_64.png 64 64 2 Ko
icon_dsm_96.png 96 96 2 Ko

Personnalisation


Il est possible de les changer. Il suffit de respecter :

  1. les ratios (tailles, poids, résolutions)
  2. les formats : .PNG et .ICO
  3. les localisations

A noter : chaque mise à jour de DSM remet en place les favicons originaux.

Comment


Les grandes étapes sont :

  1. produire ou récupérer les images
  2. isoler les fichiers originaux (par sécurité)
  3. remplacer les fichiers du NAS par ceux de sa création

1- Production des images

N’importe quel outil logiciel de dessin apte à produire des PNG et/ou ICO, avec la contrainte de faire une image carrée (largeur = hauteur) ou recourir à des sites en lignes comme

2 – Isoler les fichiers originaux

Accès au NAS

Il faut passer les commandes shell via une connexion directe au NAS sous TELNET/SSH.

  1. activer l’accès Telnet ou SSH
  2. se connecter sur le NAS selon l’accès activé avec un Terminal sous macOS/Linux ou Putty sous PC.

L’accès se fait par un utilisateur appartenant que groupe administrator du NAS.

P O S T U L A T

Partant du principe que l’accueil utilisateur est activé sur le NAS, le dossier homes et les dossiers des utilisateurs du NAS sont présents ET sur le volume1.

Dans le dossier admin on créé

    • un dossier favicon contenant : deux sous dossiers
      • DSM_favicon
      • NEW_favicon


Copier les fichiers personnalisés dans le dossier admin NEW_favicon.

Ces 7 fichiers doivent se trouver dans ce dossier, nommés selon la nomenclature indiquée dans le tableau cité au dessus.

Copier les fichiers originaux du NAS dans le dossier admin DSM_favicon.
On se connecte au NAS via TELNET/SSH.

Une fois connecté, on passe en super utilisateur via cette commande :

COPIER

Le mot de passe est à nouveau demandé. Attention, la saisie du mot de passe n’est pas affichée.

Copie du favicon original :

COPIER

Copie des fichiers PNG originaux :

COPIER

3 – Copier les nouveaux fichiers

On copie les fichiers présents sur le dossier NEW_favicon situé sur le dossier favicon du home de l’admin.

Copie du nouvel favicon.ico  :

COPIER

Copie des nouveaux PNG :

COPIER

On sort du mode super utilisateur :

COPIER

On sort du mode telnet/ssh :

COPIER

Soit, dans une saisie faite sous un terminal les lignes sans erreur exécutées comme suit :

Et voilà !


Les nouveaux favicons sont en place, il suffit de se connecter via un navigateur sur le NAS pour le constater.

FAQ


Les principales questions/réponses collectées sur le sujet et/ou les éventuelles évolutions.

un homes des home ?2020-03-10T18:56:26+01:00

Le dossier homes sur un NAS Synology contient le home de chaque utilisateur du NAS. Sauf à se connecter avec un utilisateur du groupe Administrator (ou d’en avoir expressément ajouter les droits), un utilisateur ne voit QUE son home et jamais le dossier homes contenant les dossiers des autres utilisateurs.

L’exécution d’un script « maison » est réalisée avec des droits d’administrateurs. (dans le planificateur des tâches).
C’est pourquoi, sauf sur site distant, pointer un dossier home d’un utilisateur dans le fichier de paramètrage, param.txt, doit être écrit en tenant compte de l’arborescence complète.

Pour le paramètrage en local, la syntaxe « arborescence complète » se présente ainsi :
  → Exemple local : utilisateur toto son home en local est sur le /volumex(x=1 à n selon le nombre de volume présent)/homes/toto.

Dans le cadre de SyncDoss, la connexion au site distant ne se réalise pas avec les mêmes prérogatives (et c’est normal).
 → Exemple distant :  pour mon utilisateur toto son home en local sur le site distant est sur le /home/toto.
Cette fois-ci , je me connecte en tant que toto, mon home dans le fichier de paramétrage, param.txt, est à écrire avec l’arborescence simplifiée.

Accès SSH2020-03-10T18:56:10+01:00

L’accès SSH permet un accès sécurisé aux arcanes d’un système. L’ensemble de la connexion est chiffrée. Ce protocole requiert le partage d’une clé publique et une clé privé (ie la machine doit être connue du système hôte).

Selon le logiciel utilisé, la première connexion est plus ou moins simplifiée. Sur macOs avec Terminal ou sous Windows avec Putty, la première connexion atteste d’un enregistrement d’autorisation. Sitôt fait chaque connexion par la suite se réalise simplement (saisie du mot de passe de l’admin).

Via Telnet l’accès est non chiffré et plus basique. Un logiciel de connexion TTY classique (Terminal sur macOS jusqu’à macOS Sierra) Putty sur PC – voir Telnet en ligne de commande sous Windows -.

Quelque soit le protocole utilisé

  • Il faut éviter de le laisser ouvert en permanence sauf utilisation courante requise.
  • Ne pas router vers l’extérieur le port concerné (22)sauf si requis selon l’utilisation  de chacun

Personnellement je n’utilise pas de service RSYNC ou autre FTPS qui requiert le routage du port SSH 22. Mon accès demeure uniquement local et ponctuel (je désactive l’accès sitôt les actions faites).

PC Putty
MAC Term
2020-10-24T02:19:15+02:0010 Mar 2020|SYNO|
Go to Top