API existante alors HAPPY existance

Indice NDT

(N)iveau requis, utilisateur à expert.
(D)ifficulté : Simple, Moyenne, Complexe.
(T)emps estimé pour la réalisation.

Utilisateur Technicien Expert
Niveau
Simple Moyenne Complexe
Difficulté
– d’une heure + de 5 heures 12 heures et +
Temps

OcM

(O)bjectif de l’article.
(C)ontexte de la réalisation.
(M)odalité de l’éxécution.

Trouver la ressource officielle pour…

Développement et/ou recherche statistique

Liste des API existantes

Le sourire est  présent pour un développeur dès qu’il parvient à connecter son développement à un autre système existant. Le recours à des API est fondamental. Une API (Application Programming Interface) est la clé permettant l’interconnexion d’un système à un autre. Souvent on dispose d’un demi connecteur, qui va comme une prise mâle se connecter à une prise femelle de l’API qui ensuite se charge de transporter les données demandées. (détails sur wikipédia).

A Noter : souvent les demi-interfaces sont privées (faite par un développeur/éditeur d’un côté comme de l’autre) et donc payantes, et parfois très très onéreuses.

Fort heureusement beaucoup sont gratuites,  et pour obtenir la liste de ces interfaces gratuites c’est par ici !

Démarche


Le site Public API recense toutes (ou au moins la plupart) des API gratuites dans le monde. On y trouvera les codes postaux, les départements pour la France par exemple, mais bien d’autres encore comme les races des animaux, les monnaies, les taux de changes, la synthèse vocale, la transformation d’une IRL en PDF etc…

Autant de services existants et ouverts pour être intégrés à son propre développement…

Ne pas réinventer la poudre et disposer d’informations à jour sont les deux principales raisons qui motivent le recours à ces API.

Ce site peut être le point de départ pour l’accès à des données ouvertes comme celles proposées par le gouvernement (à défaut d’API on peut importer les données).