L’accès SSH permet un accès sécurisé aux arcanes d’un système. L’ensemble de la connexion est chiffrée. Ce protocole requiert le partage d’une clé publique et une clé privé (ie la machine doit être connue du système hôte).

Selon le logiciel utilisé, la première connexion est plus ou moins simplifiée. Sur macOs avec Terminal ou sous Windows avec Putty, la première connexion atteste d’un enregistrement d’autorisation. Sitôt fait chaque connexion par la suite se réalise simplement (saisie du mot de passe de l’admin).

Via Telnet l’accès est non chiffré et plus basique. Un logiciel de connexion TTY classique (Terminal sur macOS jusqu’à macOS Sierra) Putty sur PC – voir Telnet en ligne de commande sous Windows -.

Quelque soit le protocole utilisé

  • Il faut éviter de le laisser ouvert en permanence sauf utilisation courante requise.
  • Ne pas router vers l’extérieur le port concerné (22)sauf si requis selon l’utilisation  de chacun

Personnellement je n’utilise pas de service RSYNC ou autre FTPS qui requiert le routage du port SSH 22. Mon accès demeure uniquement local et ponctuel (je désactive l’accès sitôt les actions faites).

PC Putty
MAC Term